Daniel RAYNAL: "L’amitié franco-polonaise s’écrit au présent au Lycée Français de Varsovie"

TSF Jazz Radio

L’amitié franco-polonaise s’écrit au présent au Lycée Français de Varsovie

Daniel RAYNAL

Originaire du sud-ouest de la France, M. Raynal a pris la direction du Lycée Français de Varsovie en septembre 2014. En provenance d’Italie, M. Raynal arrivait de Turin où il a redonné en 5 ans un nouveau souffle au Lycée Français Jean Giono en développant – notamment – un projet pédagogique plurilingue particulièrement performant.

Autres textes disponibles

Parmi les écoles internationales de Varsovie, le Lycée Français se distingue particulièrement par son ancrage dans le pays. Le LFV fêtera en effet en 2019 son centième anniversaire. Il est ainsi à la fois un bel exemple des liens intenses que la France et la Pologne cultivent depuis plusieurs siècles – liens culturels, diplomatiques et jusqu’aux individus eux-mêmes – mais aussi du rayonnement de la France à l’étranger et de l’ouverture de la Pologne sur le monde.

.Parmi les 780 élèves scolarisés de la maternelle à la classe de Terminale, 30% sont Polonais, 38% sont Français, 20% Franco-Polonais et l2% d’autres nationalités Européennes et hors Europe. Ce sont 43 nationalités qui sont représentées au Lycée Français. C’est dire si la France avec son système scolaire spécifique séduit encore et toujours à l’étranger bien au-delà de la communauté locale. C’est dire aussi – et surtout – si les Polonais depuis longtemps sont attachés à offrir à leurs enfants une éducation ouverte sur le monde et qui plus est dans une langue étrangère.

buste bat BNotre établissement porte d’ailleurs le nom de René Goscinny, écrivain français issu d’une famille polonaise. Polyglotte et curieux du monde, il partagea sa vie (1926-1977) entre 3 continents, à une époque pourtant où les voyages étaient moins aisés qu’aujourd’hui.

Seul établissement en Pologne homologué par le ministère français de l’Éducation Nationale, Le Lycée entretient naturellement des liens privilégiés avec l’Ambassade de France et l’Institut Français de Varsovie. Grâce à cela, nos élèves ont l’occasion de rencontrer des personnalités françaises mais aussi polonaises issues de milieux très divers : la culture bien sûr – Andrzej Wajda, Namir Abdel Messeeh, Eric-Emmanuel Schmitt, Marc Lévy pour citer quelques exemples –, les affaires ou encore le sport – Michel Platini ou Zinedine Zidane ont ainsi rencontré nos lycéens par le passé. Notre établissement a tissé de nombreux liens avec les établissements d’excellence de la ville de Varsovie mais aussi avec le réseau des écoles internationales.

.Si notre projet pédagogique n’est pas élitiste, il est naturellement tourné vers l’excellence,Zrzut ekranu 2015-07-10 (godz. 22.08.39) le désir d’amener tous les enfants qui nous sont confiés à leur meilleur niveau. Nos élèves sont engagés dans leur scolarité, immergés dans un bain linguistique permanent et une ouverture sur le monde qui est devenu une seconde nature pour eux, citoyens du monde cela les amène souvent à choisir de continuer leurs études au-delà des frontières de la Pologne et de la France. Mais quand on a une histoire commune de plus de 15 ans et grâce aujourd’hui aux nouvelles technologies, on ne peut pas tout à fait couper le cordon !

L’histoire de cette amitié franco-polonaise de continuer de s’écrire… au présent pour un futur toujours plus prometteur.

Daniel Raynal

Pierwszy raz na Wszystko Co Najważniejszejsze?

Aby nie ominąć istotnych tekstów, raz w tygodniu w niedzielę rano wysyłamy newsletter. Zapraszamy do zapisania się:

Dodaj komentarz

Twój adres email nie zostanie opublikowany. Pola, których wypełnienie jest wymagane, są oznaczone symbolem *

Magazyn idei "Wszystko Co Najważniejsze" oczekuje na Państwa w EMPIKach w całym kraju, w Księgarni Polskiej w Paryżu na Saint-Germain, naprawdę dobrych księgarniach w Polsce i ośrodkach polonijnych, a także w miejscach najważniejszych debat, dyskusji, kongresów i miejscach wykuwania idei.

Aktualne oraz wcześniejsze wydania dostępne są także wysyłkowo.

zamawiam