Jakub KUMOCH: La Pologne est l’indépendance.

TSF Jazz Radio

La Pologne est l’indépendance

Jakub KUMOCH

Ambassadeur de la République de Pologne en Confédération Suisse.

Autres textes disponibles

L’indépendance, Mesdames et Messieurs !

L’indépendance, mot inconnu !

Mot qui n’a pas de poids universel. Mot qui est toujours une énigme.

Chers amis suisses. Qu’est-ce que pour vous l’indépendance ?

Une possibilité de choisir ? La démocratie directe ? Le droit de décider du futur de votre commune et canton ? La protection de tout ce qui est suisse ?

Réfléchissez un instant sur ce mot.

Et imaginez-vous que la Suisse cesse d’exister. Il n’y a pas de Suisse, elle vient d’être partagée entre les voisins. Ils se sont même mis d’accord que le nom ‘Suisse’ ne serait jamais mentionné. Vos institutions sont disparus, votre style de vie n’est plus respecté.

Imaginez que vous êtes chez vous, dans votre propre maison, là où vos ancêtres ont toujours vécu. Mais, hélas, non ! Maintenant, ça fait partie d’un autre état. On vous force à parler une langue étrangère, on vous fait accrocher des portraits de rois étrangers. Les Hohenzollern, les Habsbourg, vous les connaissez très bien.

Encore en 1901, les enfants de Września ont affronté la brutalité de l’état allemand parce qu’une nouvelle loi non seulement les forçait à étudier en allemand, une langue étrangère, mais elle interdisait même les prières en polonais. Imaginez-vous que quelqu’un vous impose la même chose, à vous, Suisses romands.

Imaginez-vous la situation dans la partie russe. Imaginez que vous êtes ici à Lausanne, et dans une école primaire le maître, francophone, est forcé par la loi à parler à ses élèves, francophones comme lui, dans une langue différente, disons en italien. Une langue belle et riche, mais pas la vôtre. Imaginez-vous une loi pareille.

Et ça, ça a été la réalité de cinq générations de Polonaises et Polonais.

Ma grand-mère née en 1907 se souvenait de ces temps.

Vous voyez maintenant que pour nous l’indépendance a un autre poids. L’indépendance pour les Polonais, ce n’est pas un style de vie, le respect de leur culture. L’indépendance, c’est un droit de l’homme, la raison d’être, une religion, un objet de culte. L’indépendance, c’est l’existence.

Pour les Polonaises, l’indépendance signifiait le droit de vote, instauré le premier jour du nouvel état en 1918. Pour nos ancêtres, la première opportunité de participer aux élections libres et égales pour pouvoir décider de notre futur.

L’indépendance est un mot sacré ! L’indépendance pour nous a un synonyme. C’est la Pologne !

Vive la Pologne ! Vive la Suisse ! Vive l’Europe des Nations libres !

Jakub Kumoch

Dodaj komentarz

Twój adres email nie zostanie opublikowany. Pola, których wypełnienie jest wymagane, są oznaczone symbolem *

Magazyn idei "Wszystko Co Najważniejsze" oczekuje na Państwa w EMPIKach w całym kraju, w Księgarni Polskiej w Paryżu na Saint-Germain, naprawdę dobrych księgarniach w Polsce i ośrodkach polonijnych, a także w miejscach najważniejszych debat, dyskusji, kongresów i miejscach wykuwania idei.

Aktualne oraz wcześniejsze wydania dostępne są także wysyłkowo.

zamawiam