Prof. Jacek CZAPUTOWICZ: La Pologne tend la main aux pays des Balkans occidentaux. Elle soutiendra leur marche vers l’UE.

TSF Jazz Radio

La Pologne tend la main aux pays des Balkans occidentaux. Elle soutiendra leur marche vers l’UE

Prof. Jacek CZAPUTOWICZ

Ministre des affaires étrangères, diplômé de l’École des hautes études commerciales de Varsovie (SGPiS), docteur ès sciences politiques (l’Institut des études politiques de l’Académie polonaise des Sciences), docteur habilité ès sciences humaines (le Département des Sciences politiques et des Études internationales de l’Université de Varsovie), diplômé d’études post-master entre autres à l’université d’Oxford. Au ministère des affaires étrangères depuis 1990. Entre 2008 et 2012 directeur de l’École nationale d’administration publique (KSAP). Auteur de plus de 100 articles et monographies scientifiques.

Autres textes disponibles

La Pologne tend la main aux pays des Balkans occidentaux (Serbie, Macédoine, Monténégro, Albanie, Kosovo, Bosnie-Herzégovine), car elle sait que leur adhésion à l’Union européenne sera plus que bénéfique à toute l’Europe – écrit le professeur Jacek CZAPUTOWICZ

.La Pologne a depuis toujours été un porte-parole convaincu de la politique d’élargissement de l’Union européenne. Nous déclarons notre disponibilité à partager avec les pays des Balkans occidentaux les connaissances que nous avons acquises et nous tiendrons notre promesse. La Pologne offre à la Serbie une aide indispensable sur son chemin vers l’Union, y compris à travers de forums plurilatéraux (comme le Groupe de Visegrád plus), de sessions parlementaires ou de projets de partenariat. En nous basant sur nos expériences propres dans la réalisation des réformes nécessaires, nous nous concentrons sur l’échange de notre know-how d’avant l’adhésion et des meilleures pratiques.

L’accroissement de l’engagement polonais dans le soutien à la région des Balkans occidentaux s’accompagne de la mise en place de projets multinationaux. Nous avons créé une Académie de l’élargissement offrant un programme interdisciplinaire d’une semaine, servant, d’un côté, de plate-forme de partage de nos expériences et de l’autre, d’espace de tissage des liens, destiné aux fonctionnaires de tous les six pays des Balkans occidentaux.

Bien que le principal destinataire de nos actions reste l’administration publique, nous visons également la jeunesse. Car c’est la jeune génération qui vivra dans l’Union élargie et c’est elle également qui la façonnera. C’est la raison pour laquelle nous considérons le développement de la coopération entre les jeunes comme l’une de nos priorités. Ainsi, nous avons initié un séminaire pour les jeunes venant des Balkans occidentaux.

L’engagement polonais dans le processus d’élargissement résulte non seulement de notre conviction que nos expériences en la matière peuvent faciliter le processus d’adhésion à nos partenaires. Nous croyons également qu’il contribuera à augmenter la stabilité et la prospérité des Balkans occidentaux, et par là même de toute l’Europe dont ces pays font partie.

Je partage entièrement les propos tenus à Sofia, en mai dernier, par le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki lors du sommet qui a réuni les pays de l’Union européenne et ceux des Balkans occidentaux. La Pologne tend la main aux pays de la région (Serbie, Macédoine, Monténégro, Albanie, Kosovo, Bosnie-Herzégovine), car elle sait que leur adhésion à l’Union européenne sera plus que bénéfique à toute l’Europe.

Le projet européen aura été achevé seulement lorsqu’il englobera tous les pays du continent partageant les mêmes valeurs, en leur assurant la sécurité et un développement stable.

La Pologne est pleine d’admiration envers la magnifique culture, la riche histoire et la société de la Serbie. Nous sommes sincèrement convaincus que votre pays – tout comme les autres pays des Balkans occidentaux – mérite la chance de faire partie intégrante de l’Union européenne, de bâtir ce projet et d’en tirer des bénéfices.

Nos nations ont beaucoup en commun. La parenté de nos cultures, des expériences historiques similaires de la Pologne et de la Serbie sont, dans ce contexte, particulièrement précieuses. Nous, les Polonais, nous avons bien connu le chemin de l’intégration, et aujourd’hui nous sommes prêts à vous aider à le suivre, jusqu’au plein succès.

C’est avec satisfaction que nous constatons la nouvelle dynamique insufflée à la politique de l’élargissement par cette stratégie pour les Balkans, ambitieuse et tournée vers le futur, ainsi que par le récent sommet à Sofia. Nous allons nous servir de cette dynamique. C’est pourquoi la Pologne se joint au processus de Berlin dont l’objectif premier est de soutenir l’intégration des Balkans occidentaux avec l’Union européenne à travers la focalisation sur l’aspect économique de ce processus et sur des projets infrastructurels.

Jacek Czaputowicz

Dodaj komentarz

Twój adres email nie zostanie opublikowany. Pola, których wypełnienie jest wymagane, są oznaczone symbolem *

Magazyn idei "Wszystko Co Najważniejsze" oczekuje na Państwa w EMPIKach w całym kraju, w Księgarni Polskiej w Paryżu na Saint-Germain, naprawdę dobrych księgarniach w Polsce i ośrodkach polonijnych, a także w miejscach najważniejszych debat, dyskusji, kongresów i miejscach wykuwania idei.

Aktualne oraz wcześniejsze wydania dostępne są także wysyłkowo.

zamawiam