Nicolas TENZER: Comment la propagande profite de notre dissonance cognitive
Nicolas TENZER

Nicolas TENZER

Comment la propagande profite de notre dissonance cognitive

L’une des principales difficultés dans l’analyse de la propagande des dictatures est que celle-ci ne se laisse pas saisir comme un objet aux bords strictement délimités. La propagande a de multiples facettes à la fois en termes d’objectifs, tantôt immédiats, tantôt de plus long terme, de moyens et de cibles. Elle a aussi des degrés d’intensité et, partant, de visibilité variables et, par un paradoxe que j’ai souvent souligné, la propagande douce est souvent plus redoutable parce qu’elle est moins perçue et plus invasive. Enfin, il ne faut jamais perdre de vue que son intention ultime est de faire changer d’attitude les gouvernements en leur faisant adopter un comportement complaisant, sinon passif, devant l’action des dictatures. In fine, ce sont bien celles et ceux qui dirigent les pays qui sont la cible prioritaire de la propagande.

Eryk MISTEWICZ: 82 ans et 400 km séparent Boutcha de Katyn
Eryk MISTEWICZ

Eryk MISTEWICZ

82 ans et 400 km séparent Boutcha de Katyn

Aujourd’hui, tout le monde parle de la division de l’Ukraine. La Pologne a été partagée de la même manière quatre fois par l’Allemagne et la Russie. Et je vous assure que désormais, nous ferons tout afin que notre voisin ne connaisse pas notre sort, afin que l’Ukraine ne soit pas balayée de l’Europe par les mêmes forces.

Mateusz MORAWIECKI: Nous avons besoin de l’unité européenne
Mateusz MORAWIECKI

Mateusz MORAWIECKI

Nous avons besoin de l’unité européenne

Le monde que nous connaissons bien, celui des valeurs européennes, de la liberté, de la démocratie et de la prospérité s’est trouvé en ligne de mire des responsables politiques et militaires russes. Au-delà de l’avenir de l’Ukraine, c’est aussi la sécurité et le développement des économies européennes qui sont en jeu. Cette crise – la plus importante depuis la fin de la guerre froide – lance un défi aux règles adoptées par la communauté transatlantique après 1989.

Karol NAWROCKI: La plus grande armée souterraine du monde
Karol NAWROCKI

Karol NAWROCKI

La plus grande armée souterraine du monde

De toutes les armées souterraines ayant lancé un défi à l’Allemagne nazie, l’Armée de l’intérieur polonaise fut parmi les plus grandes. Et elle fut la seule parmi les plus grandes – à la différence de celles soviétique ou yougoslave – à lutter pour une vraie liberté et une vraie démocratie.

Clark YOUNG: La leçon de Jan Karski pour notre monde
Clark YOUNG

Clark YOUNG

La leçon de Jan Karski pour notre monde

L’héritage de Jan Karski, le Polonais qui a – sans succès – alerté le monde sur ce que les Allemands faisaient à Auschwitz, est aujourd’hui un appel moral à agir pour la défense des droits de l’homme.

Karol NAWROCKI: Que le monde n’oublie pas
Karol NAWROCKI

Karol NAWROCKI

Que le monde n’oublie pas

Les criminels de Treblinka ont tout fait ou presque pour effacer les traces de leurs ignominies et condamner les victimes à l’oubli. L’Institut polonais de mémoire nationale s’efforce et s’efforcera encore davantage de prévenir la relativisation des crimes et le déni.

Jed DISTLER: Fryderyk Chopin. Un Polonais brillant
Jed DISTLER

Jed DISTLER

Fryderyk Chopin. Un Polonais brillant

En tant que pianiste, Chopin destinait ses œuvres à un public de salons intimes et de petites fêtes. Son jeu était fait de nuances, d’effets subtils, d’un toucher raffiné et d’un chant constant. .Certains compositeurs développent leur style au fil du temps, tandis que d’autres s’affirment dès le début. Parmi ceux qui évoluent lentement, citons Haydn, Wagner, Janáček, Scarlatti, Liszt, Philip Glass et Elliott Carter. En revanche, les compositeurs qui semblent s’être révélés tout de suite dans leur forme accomplie…

Marcin CZEPELAK:  La Shoah – le crime que le monde entier a préféré ignorer
Marcin CZEPELAK

Marcin CZEPELAK

La Shoah – le crime que le monde entier a préféré ignorer

Quand en 1942 le gouvernement polonais en exil en a appelé à entreprendre des actions visant à stopper l’extermination des Juifs, sa voix a rencontré un manque de réaction. Les architectes du crime planifié à Wannsee pouvaient s’abriter derrière le mur du silence.

Marcin JAKUBOWSKI: Les scientifiques polonais. Créatifs, engagés, pensant au-delà des schémas
Marcin JAKUBOWSKI

Marcin JAKUBOWSKI

Les scientifiques polonais. Créatifs, engagés, pensant au-delà des schémas

Il est difficile de surestimer l’influence de Nicolas Copernic sur notre perception du monde. En hommage au génie de l’astronome originaire de Toruń, the National Gallery à Londres présentera en 2021 deux chef-d’œuvres : le tableau de Jan Matejko « Conversation avec Dieu », représentant Copernic en train d’étudier le système solaire, et une copie de l’ouvrage de Copernic De revolutionibus orbium coelestium (Des révolutions des orbes célestes), fruit de ses observations et de ses calculs méticuleux du mouvement des astres. Alors que la science moderne n’était qu’à son balbutiement, le chanoine de Toruń fut l’un des premiers scientifiques dignes de ce nom, un vrai homme de la Renaissance.

Karol NAWROCKI: Les chars contre Solidarnosc
Karol NAWROCKI

Karol NAWROCKI

Les chars contre Solidarnosc

Le scénario était toujours le même ou presque : tapage dans la porte, parfois intrusion de force, maison ou appartement mis sens dessus dessous, intimidation ou coups, court laps de temps laissé pour s’habiller. Puis venaient la séparation brutale d’avec les proches et l’inquiétude du lendemain.

Arthur KENIGSBERG: Pour que les murs tombent, Lukashenka doit partir
Arthur KENIGSBERG

Arthur KENIGSBERG

Pour que les murs tombent, Lukashenka doit partir

Ce n’est pas le sujet et les pays agressés le disent parfaitement : il s’agit d’une guerre hybride, un conflit combinant des actions militaires et non militaires qui a un but beaucoup plus politique qu’une guerre conventionnelle qui vise « la destruction de l’ennemi ».

Jan ROKITA: Une imitation de putsch
Jan ROKITA

Jan ROKITA

Une imitation de putsch

Le mouvement Solidarnosc est né au « bon » moment et au très « bon » moment il a perdu son premier télescopage avec les communistes.

Drieu GODEFRIDI: Vive la Pologne libre
Drieu GODEFRIDI

Drieu GODEFRIDI

Vive la Pologne libre

L’actuel Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki est issu d’une famille qui a combattu, au prix de la torture et du sang, l’infâme dictature communiste. Quand il avait 14 ans, des miliciens du régime marxiste prosoviétique l’ont emmené dans un bois pour lui faire creuser sa propre tombe, histoire de lui « donner une leçon ». Ce que fit le petit Mateusz, tout en refusant fermement d’abjurer son idéal de liberté : 14 ans. Morawiecki est de l’étoffe des héros. Aujourd’hui premier ministre de son beau pays, il refuse de dissoudre sa frontière donc l’état de droit polonais.

Linas LINKEVIČIUS: La Lituanie et la Pologne défendent les frontières de l’UE
Linas LINKEVIČIUS

Linas LINKEVIČIUS

La Lituanie et la Pologne défendent les frontières de l’UE

Les migrants que la Biélorussie fait venir à Minsk du Proche-Orient par dizaines de milliers et les tentatives de les faire passer illégalement par la frontière est de l’Union européenne n’est qu’un nouveau chapitre des actions hybrides orchestrées par les Russes, visant cette fois-ci la solidarité européenne. La Lituanie et la Pologne, appuyées par d’autres pays de l’UE, réussissent ce test.

Karol NAWROCKI: Deux dates, une même guerre
Karol NAWROCKI

Karol NAWROCKI

Deux dates, une même guerre

L’attaque japonaise sur Pearl Harbor, il y a 80 ans, a poussé les États-Unis à participer activement à la Seconde Guerre mondiale. Cette guerre s’est abattue sur la Pologne deux ans plus tôt, avec l’agression de l’Allemagne puis de l’Union soviétique. Polonais et Américains ont combattu dans ce conflit du même côté et pour la même cause : la défense de la liberté et de l’humain.

Prof. Andrew TETTENBORN: Les fonctionnaires et les magistrats européens se comportent comme les légions romaines qui à force d’ordres venus de Rome faisaient plier province sur province
Prof. Andrew TETTENBORN

Prof. Andrew TETTENBORN

Les fonctionnaires et les magistrats européens se comportent comme les légions romaines qui à force d’ordres venus de Rome faisaient plier province sur province

Si, aujourd’hui, en Pologne, un référendum d’adhésion à l’Union européenne était organisé, les partisans du oui gagneraient avec une large majorité. Mais si Bruxelles allait jusqu’à suspendre les transferts de fonds vers Varsovie, ces proportions pourraient être renversées. Tous les décideurs européens le savent.